Les mangas d’Aya Kanno

Le site est en train de subir de nombreuses modifications dans sa structure, et nous réfléchissons à la meilleure manière d’en présenter le contenu. Parallèlement à cela, les lectures de livre et rédactions d’articles avancent. Mais comme toujours, les choses prennent du temps… Dans ce genre de période, nous mettrons à jour Deux-Esprits.free.fr avec des articles plus « légers », d’une certaine manière, mais qui continuent à aborder le sujet qui nous intéresse. On inaugure donc notre section « Bonus » en vous présentant le travail très singulier d’une dessinatrice de BD japonaise : Aya Kanno.

Son oeuvre phare, intitulée Otomen, nous avait bien mis la puce à l’oreille… Ce manga raconte l’histoire de garçons efféminés, qui s’intéressent à la couture, sont particulièrement doués en maquillage ou en cuisine, mais qui n’en restent pas moins viril et doués en arts-martiaux. Tout au long de cette série, la dessinatrice se plaît à décrire le quotidien pas si ordinaire de ses otomen (= fémimen), ces hommes qui sont capables de faire preuve d’autant de virilité que de sensibilité. Tout est traité sur le ton de l’humour, et doit donc être pris pour ce que c’est : une oeuvre d’abord de divertissement. Il n’empêche qu’on remarque la très faible présence féminine dans cette oeuvre, mais surtout que la dessinatrice a imaginé toute une fraternité d’hommes féminins, qui se réconfortent les uns les autres… Simple coïncidence ou véritable inspiration ? Lire la suite